Bon, ou en étais-je? Ah oui, nous rentrons de nouveau dans la petite cahute (vous observerez que j'ai fait en sorte de ne pas révéler ce qui s'est passé avant!)

 IMG_0246

IMG_0259Donc, nous voilà de nouveau dedans,  à attendre que le 3e groupe revienne. Cette fois ci nous savons pourquoi! Puis on nous dit de nous mettre autour des tables, ce que nous faisons impatients de voir les autres surprises! Surprise n°1 une "tellow pee soup" (ou je ne sais pas comment ça s'écrit). C'était de mon gout super bon. On aurait du cassoulet sans viande et un peu plus liquide! Il va vraiment que j'aprenne à cuisiner les haricots secs! Nous avons en même temps eut le plaisir de découvrir un alcool local, qui était une pure merveille! Et puis pour le dessert un pancake (enfin j'appelle plutôt ça une crêpe!) à la confiture, avec une espèce de chantilly pas sucrée du tout qu'on ne peut manger qu'avec de la confiture...

 

Une fois nos ventres bien remplis, il a été temps de découvrir le sauna. Les imporessions que je vais raconter sont purement personnelles...

Une fois en mailllot de bain nous sommes donc entrés dans le sauna. Les deux géants viking étaient tout en haut! Nous nous sommes installés avec les filles (je vous els ai pas présentées, il y a : Emilie, Marie, et Morgane, toutes françaises) et Edouard, et avons commencé à avoir chaud! Très chaud. Les graçons n'arrêtaient pas de remettre de l'eau sur les braises pour chauffer encore plus l'ambiance! J'avais la peau qui me brulait, comme si il y avait qulque chose de piquand dessus. Mes yeux n'arrêtaient pas de pleurer, et me semblaient gonfler. C'est horrible!!! Et puis petit à petit j'ai eut envie de froid, froid froid et froid encore. Nous avons donc décidé avec les filles de tenter l'expérience... et d'aller nous jetter dans l'eau gelée. Les consignes à ce propos sont simples: ne jamais lacher l'échelle, entrer rapidement dans l'eau, mettre la tête sous l'eau et ressortir immédiatement. Et c'est à peu près comme ça que ça se passe, à ceci près que marcher sur la glace au début ça va, mais ça fait froid, que tu sais pas comment tu fais pour entrer dans l'eau mais tu le fais, et surtout en sortant tu te dis pas "whouaw" ou autre, mais juste "j'ai froiiiiiiiiiiiiiid je retourne vite dans le sauna". Sauf que le sauna est toujours au bout du ponton gelé, et qu'on a toujourd pas le droit de courir! Et quand tu arrives enfin dans le sauna c'est tellement bon! Fini les sensations désagréables! Ce n'est plus que du chaud qui nous entoure!

Bon, par contre Edouard ne s'est pas jetté dans l'eau pour cause de lunettes qui prennent la buée... Mais il a pu observer à quel point on fait de la buée en sortant du sauna pour aller dehors.  Les photos d'ailleurs ne sont pas floues non, c'est la buée qui rend les choses floues!

Dans les activités retsantes j'ai testé le fait de se faire foueter par un bouquet de branches (il parrait que ça active la circulation, c'est certain, ça fait un mal de chien! On dirait qu'on se fait lacérer le dos avec des barbelets! Et pourtant le Viking y a été doucement... ). Les deux Vikings nous ont aussi fait chanter une chanson paillarde avec eux (nous on disait que des "duda" un peu partout) et c'était super sympa! Je me suis getée dans l'eau 4 fois!!! Et c'était vraiment très exitatnt! Et puis à un moment donné c'est fini, le corps dit stop, et il faut juste sortir se sêcher et se changer.

Davant la cheminée nous profitions tranquillement, Emilie et moi, de la ouce chaleur, quand un mec c'est mis à nous parler parler parler. Et nous relêverons notemment "j'ai le "truc" qui brule" "regardez j'ai les fesses qui fument" et j'en passe et des meilleures... On a bien rigolées!

Et puis nous sommes rentrées. C'est fou comme le voyage est passé vite jusqu'à mon lit! Nous avons ce soir là Edouard et moi dormi d'un sommeil divin! Et nous nous sommes réveillés seulement 5h plus tard car la journée de cours commençait trop tôt... Dur dur...

Quelques photos: des gens qui vons dans l'eau

IMG_0262

IMG_0280

 

Moi pleine de buée qui sort du sauna

 

 

 

IMG_0307

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie Emilie et moi qui sortons de l'eau gelée